6 astuces pour mieux vivre son hypersensibilité

fleurs violettes et blanches - pixabay

Être hypersensible ce n’est pas tous les jours une partie de plaisir. Voici quelques pistes pour mieux vivre son hypersensibilité, être plus serein(e) au quotidien et qui personnellement m’accompagnent déjà depuis de nombreuses années.

Méditez

Ce mot peut faire un peu peur, mais pas besoin d’être expérimenté pour méditer. Prenez simplement 5 minutes (ou plus), asseyez-vous ou allongez-vous. Fermez les yeux, placez vos mains sur votre ventre et essayer de le gonfler à l’inspiration et de le rentrer à l’expiration. Si vous n’y arrivez pas du premier coup pas d’inquiétude, personnellement il m’a fallu quelques séances de sophrologie pour réapprendre la respiration ventrale. Essayer de vous concentrer simplement sur cette respiration profonde et sur chaque partie de votre corps qui se détend au fur et à mesure. Offrez-vous cette petite bulle de douceur dès que vous vous sentez dépassé(e) par le quotidien.

Ressourcez-vous dans la nature

Une balade le soir après une journée chargée et fatigante, une randonnée le week-end ou juste aller promener votre chien. Que ce soit 20 minutes ou quelques heures si vous avez le temps, la nature vous fera le plus grand bien. Prenez le temps de l’observer et de la sentir. Si vous osez, faites un câlin aux arbres et prenez conscience de sa grandeur et de sa puissance. Respirez.

Parlez de votre hypersensibilité

Le plus dur peut-être pour un hypersensible c’est le fait qu’il se sente différent et quelquefois pas à sa place. N’ayez pas peur de parler de ce que vous vivez à vos proches ou sur des forums. Echanger avec d’autres hypersensibles permet également de relativiser et de prendre conscience que la normalité n’existe pas, on a tous un mode de pensée et une perception des choses différents. Il faut simplement l’accepter et en tirer le meilleur.

Mettez votre hypersensibilité au service des autres

Etre hypersensible c’est aussi être doté de beaucoup d’empathie et d’altruisme. La plupart d’entre nous se soucient du bien-être des autres, qu’ils soient humains, animaux ou végétaux. Profitez-en pour vous engager dans une cause qui vous touche particulièrement (sans oublier de vous protéger pour ne pas « éponger » les énergies qui vous entoure).

Mettre son hypersensibilité au service des autres c’est aussi être créateur. L’art peut être un moteur d’expression très fort qui vous permettra de créer de magnifiques oeuvres tout en laissant sortir vos émotions.

Ecoutez de la musique

La musique m’a accompagné durant toutes mes études de la 2nde jusqu’à ma licence. Elle me permettait d’entrer dans mon cocon et d’être plus sereine quand je devais fréquenter des lieux grouillant d’individus. Elle m’empêchait également d’angoisser quand je pensais « trop ». Je vous conseille vraiment d’avoir vos écouteurs à portée de main quand vous sortez et que vous sentez la pression monter. Vous pourrez alors écouter un titre les yeux fermés tout en méditant. Deezer par exemple propose également une multitude de playlist de relaxation, à vous de faire le tri et de trouver celle qui vous correspond.

Ne culpabilisez pas

On est samedi soir et vous préférez rester chez vous avec un livre ou devant un film ? Ne culpabilisez pas parce que vous venez de refuser une soirée entre amis. Suivez votre coeur et votre intuition, respectez-vous. Vous êtes différent et vous avez besoin de plus de moments de calme. Vos amis comprendront.

Apprenez à vous protéger

Si vous êtes hypersensible, il se peut que vous soyez une véritable éponge à émotions, particulièrement dans les lieux publics très fréquentés ou à l’intérieur de monuments anciens par exemple. Ces émotions ne vous appartiennent pas, apprenez à ne pas les laisser entrer en vous.  Pour cela, vous pouvez imaginer que vous portez un grand manteau lumineux qui vous recouvre entièrement et vous protège du négatif environnant.

Une amie m’a également fait part d’une très belle image : imaginez que vous êtes une maison. C’est vous qui choisissez à qui vous ouvrez la porte. Si vous avez besoin de vous protéger fermez la porte et les volets, et tout ira bien ! 🙂

J’espère que ces conseils vous aideront à mieux vivre votre hypersensibilité au quotidien. Peut-être en avez-vous d’autres ? Faites m’en part !

Cet article vous inspire, partagez-le sur Pinterest !

Mieux vivre son hypersensibilité au quotidien avec ces 6 astuces - terranaiia.fr

6 Replies to “6 astuces pour mieux vivre son hypersensibilité”

  1. Je n’ai compris que récemment que j’étais « hypersensible ». Même si je n’aime pas me mettre une étiquette dessus, cela m’a permis de comprendre bon nombre de choses et surtout que je n’étais pas folle ou bizarre. Comme cela me fait du bien de me dire que j’ai le droit de préférer rester chez moi tranquillement le samedi soir alors que beaucoup de personnes de mon entourage sortent.
    Je trouve que cela est difficile de faire la différence entre ses propres émotions et celles qui appartiennent aux autres. La sophrologie m’aide pour cela. J’aime visualiser une bulle autour de moi où je peux laisser entrer et sortir ce que je veux 🙂 (cela ressemble à la visualisation de la maison dont tu parles).
    Merci pour tous ces conseils !
    Bisous et belle journée à toi 🙂

    1. Complètement d’accord pour la « case » hypersensible, nous sommes tous uniques ! Et puis à mon avis il y a autant d’hypersensibilité différente que d’hypersensibles 🙂
      La sophrologie m’aide beaucoup aussi, et aussi d’aller me baigner dans la nature, j’y décharge tout ce qui me tracasse et le laisse s’évanouir dans l’eau en demandant que ça n’impacte pas les personnes autour.
      Merci pour ton commentaire 🙂

  2. Cet article est parfait ! J’applique déjà la plupart de tes conseils mais j’espère de tout coeur que des personnes non-hypersensible si on peut dire comme ça, tomberont dessus parce qu’il permet de comprendre tellement de choses difficile à expliquer d’habitude.. Tu les as si bien dite ! Merci beaucoup :’)

    1. Merci encore pour ton commentaire,
      Tu as des livres sur l’hypersensibilité que tu conseilles ? 🙂

      1. Non pas sur l’hypersensibilité mais sur le développement personnel oui. C’est ce genre de livre qui m’a permis de mieux me comprendre et me connaître, si je devais en citer un surtout qui m’a appris beaucoup sur moi c’est -Les cinq blessures qui empêchent d’être soi-même- de Lise Bourbeau 🙂

  3. En effet, un classique à lire absolument 🙂

Laisser un commentaire